Semaine du développement durable, jour 3 : le laboratoire DySoLab

Du 18 septembre au 8 octobre s’est déroulé la Semaine européenne du développement durable avec un temps fort du 20 au 26 septembre. Son ambition est la promotion du développement durable, la sensibilisation du plus grand nombre à ses enjeux et la mobilisation à grande échelle vers l’action.
Cette année, c’était l’occasion de célébrer les 5 ans des 17 Objectifs de développement durable (ODD) formulés par l’ONU lors de l’adoption de l’Agenda 2030 en 2015. Cet agenda est un programme de développement durable pour l’horizon 2030 qui couvre pratiquement toutes les questions de société pour tous les pays. C’est un projet ambitieux qui porte une vision universelle de transformation du monde en éradiquant la pauvreté et en assurant sa transition vers un développement durable.
Chaque jour du temps fort, l’Université de Rouen Normandie a proposé d’illustrer comment elle agit au quotidien pour s’inscrire dans cet agenda, l’occasion de découvrir une action ou un acteur de l’Université en lien avec un ODD.

Jour 3 :
Objectif 10 « Réduire les inégalités » / le laboratoire DySoLab

La découverte du 10e ODD « Réduire les inégalités » a été l’occasion d’en savoir plus sur le fonctionnement du laboratoire DySoLab (Laboratoire des dynamiques sociales).
Cet ODD appelle les pays à adapter leurs politiques et législations afin de réduire les inégalités qui seraient basées sur le sexe, l’âge, le handicap, l’origine sociale ou ethnique, l’appartenance religieuse. Il incite notamment à des politiques publiques ciblées au service de l’égalité et à la mise en œuvre de politiques de migration planifiées et bien gérées.
Mais quel peut-être le lien entre un laboratoire et la volonté de réduire les inégalités ? Structure constitutive de l’Université, le laboratoire est assez méconnu du grand public, particulièrement en sciences sociales. Il est pourtant le lieu où s’exprime quotidiennement la mission de recherche de l’Université.

DySoLab est un laboratoire de recherche en sociologie. Il rassemble près d’une soixantaine de personnes, dont les doctorant.e.s et les chercheur.e.s associé.e.s. Cinq grandes thématiques font l’objet de recherches dans ce laboratoire : la santé, le travail, les études du genre, la modernité et les inégalités en lien avec les relations inter-ethniques ou les politiques publiques et.
Les membres de DySoLab sont régulièrement appelés à livrer leur expertise dans des médias, récemment par exemple sur la crise des Gilets jaunes, l’affaire Traoré ou la question du corps des femmes pendant le confinement.
Leurs études sont axées autour de la mise à jour des dynamiques sociales contemporaines. Le besoin en connaissances sur le sujet est renouvelé en permanence, tant les sociétés sont mouvantes. Les acteurs des politiques publiques locales en particulier ont une forte attente quant à la production de connaissances sociologiques, sur lesquelles ils appuient leurs prises de décision. Ainsi, DySoLab participe au groupe de recherche constitué pour l’expertise de l’accident de Lubrizol et ses conséquences sociales.

L’étroite imbrication entre la recherche qui se joue à DySoLab et la mise en œuvre de politiques publiques locales au service de l’égalité se lit par exemple dans une prochaine convention que signera le laboratoire avec la commune de Saint-Etienne-du-Rouvray pour l’accompagnement à la mise en place d’un observatoire local des discriminations selon l’origine et le sexe en préfiguration à des discussions pour créer un futur observatoire des discriminations.
En interne, DySoLab contribue par ailleurs au travail de la Mission développement durable et responsabilité sociétale de l’Université à travers notamment une grande enquête sur cette thématique menée en 2020 auprès des étudiant.e.s de Rouen et réalisée par Solène Gobbe, étudiante en master 2.

N’hésitez pas à aller approfondir le sujet sur leur site. Leurs conférences sont disponibles en vidéos !

 

Rachel Hebert-Lafontaine

Rachel Hebert-Lafontaine

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *